Briser la glace

temps de lecture (à voix haute) : 2 min. 30 sec.

9h pile, La Défense, un lundi de février. Vague de froid, -10° C dehors, +25° C dans la douillette salle de réunion. Tout le monde est à l’heure mais pour la plupart, ils ne sont pas encore là. « Mince ! Il n’y a même pas de café ! » trahissent les yeux de celui-ci. « Allez, je vais me mettre là, loin du néon » pense cet autre en visant mollement la place située juste en face de celui qui va bientôt devoir faire sa présentation : vous.Réunion matinale Encore quelques mouvements de corps ça et là, et bientôt ce délicieux public sera pour vous. Chacun bouche bée dans un léger tassement, œil mi-clos, prêt à passer un excellent début de matinée…

Question : croyez-vous vraiment que, dans cette situation, la meilleure entrée en matière soit :

« bon, ben euh, alors voilà, je vais attaquer la présentation, on attend Serge, enfin non, mais ça le fera venir, ouaf ouaf, à savoir vous présenter la situation des ventes au dernier trimestre, alors sachant que c’était Noël, évidemment il faut bien que vous ayez en tête que les chiffres ont déjà été sous-pondérés dans la colonne de droite là en italique -ah non pourtant je lui avais dit de le mettre en italique- enfin c’est à droite – pour permettre une extrapolation sur l’année entière. Sinon, évidemment, ça n’a aucun sens de comparer » ? Croyez-vous que ce soit la meilleure entrée en matière ?

Le tout avec la bouche gelée, car n’oubliez pas que vous êtes arrivé il y a à peine 5 minutes après avoir traversé la dalle de la Défense dans le froid polaire. Vous connaissez la réponse…

Alors quoi, pour démarrer ? Mais UN STARTER, voyons ! Quelque chose de simple, de vivant, de doux, de réel, d’interactif. Racontez une histoire. Tout le monde aime les histoires. Surtout les histoires vraies. Et encore plus quand elles sont pittoresques. Pour peu qu’elle soit en rapport avec votre sujet. Pourquoi ne pas raconter par exemple votre dernière visite en magasin, justement, puisque c’était avant Noël, histoire d’enchainer ensuite sur la présentation ? Il y avait votre belle-sœur, fidèle cliente de la marque, vous vous souvenez ? Ou bien ce souvenir d’école, la fois où votre professeur de sport vous a fait comprendre le sens de la fable de la Fontaine « le lièvre et la tortue » ? Cela illustrera parfaitement bien le message que vous voulez faire passer sur le plan d’action prévu pour les 3 ans à venir, non ? Tout ce que vous voulez, mais quelque chose de simple et d’agréable à entendre pour votre auditoire, auquel vous aurez pris la peine de penser avant.

Quand ils seront prêts, quand les visages montreront que tout le monde est bien là, vous pourrez enchaîner sur votre présentation…

et n’éteignez surtout pas la lumière ! sinon…

Vous voulez être informé des prochains articles ? inscrivez-vous à droite pour recevoir une notification par e-mail. Cet article vous plaît ? Faites-en profiter les autres en le partageant sur vos réseaux. Vous avez un avis sur la question ? Une question sur cet avis ? Laissez un commentaire.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s