C’est rarement vous le sujet

ego

temps de lecture (à voix haute) : 1 min. 55 sec.

Disons-le tout net : les gens adorent qu’on leur parle d’eux. On peut même dire qu’ils ne s’intéressent qu’à ça. Bien sûr, c’est légèrement caricatural, alors retenons simplement que plus le sujet les concerne de près, plus ça les intéresse. Captiver son auditoire, c’est comprendre et accepter cette idée toute simple.

Glissez-vous dans la peau de vos interlocuteurs.
Et dans leurs têtes. Avant et pendant toute votre intervention. Votre sujet, abordez-le à travers leurs yeux et leurs cœurs : quelles implications pour eux ? Quelles questions, quelles inquiétudes cela suscite-t-il chez eux ? Quel est le bénéfice qu’ils pourraient entrevoir, désirer, apprécier ? En quoi ce que vous dites est intéressant pour eux ? Eux, eux, eux, encore eux, voilà ce qui compte pour que votre prise de parole soit entendue et acceptée. Vos exemples, tirez-les de leur univers. Mieux : demandez-leur de vous les fournir. Votre langage, sculptez-le avec leur vocabulaire.

Prenons un entretien de recrutement. Exemple classique. Vous, le candidat, parlez de vous. Normal, c’est la question qu’on vous a posée : « parlez-nous un peu de vous ». Ça tombe bien, vous aviez préparé cette séquence. Alors vous vous lancez : vos diplômes, vos compétences, vos résultats dans les précédents postes… le plus souvent, vous comptez sur les recruteurs pour faire le lien avec le poste qu’ils ont à pourvoir. Erreur : pendant tout le temps où vous deviez parler de vous, vous auriez  pu (dû) vous centrer sur les effets formidables que vous produirez lorsque vous serez en poste. En cherchant l’adéquation, en vous intéressant à l’entreprise pour mieux répondre à son attente… Le recruteur vous relance sur un point ? Cherchez immédiatement à faire le lien avec son entreprise, cherchez à savoir pourquoi ce point l’intéresse tant…

Alors la prochaine fois que vous préparez une intervention orale, une fois que vous aurez soigneusement défini votre sujet et le message que vous voulez faire passer, posez-vous cette dernière question : qu’ont-ils envie d’entendre ? Et restez sincère. Vous verrez, ça peut tout changer.

Vous voulez être informé des prochains articles ? inscrivez-vous à droite pour recevoir une notification par e-mail. Cet article vous plaît ? Faites-en profiter les autres en le partageant sur vos réseaux. Vous avez un avis sur la question ? Une question sur cet avis ? Laissez un commentaire.

Publicités

2 commentaires

  1. Merci Olivier pour ton excellent article, ca confirme mon leitmotiv : Comment puis-je donner encore plus de valeur à mon client, à mon employeur ?

    J'aime

    • Je n’aurais pas extrapolé jusqu’à une telle conclusion, Sébastien, tu auras compris que je me limite à la communication. Ensuite, l’engagement de chacun, c’est une autre question… 😉

      J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s